Little Tobago / Great Tobago National Park

Little Tobago / Great Tobago National Park

British Virgin Islands
(284) 494-2069
bvinpt@bvinationalparkstrust.org

Créés respectivement en 1995 et en 1998, le Great Tobago (85 hectares) et le Little Tobago (22 hectares). Les Tobago Cays, deux îles entourées de falaises escarpées et dont les eaux sont profondes de 50 mètres, se trouvent au Nord-Ouest des Îles Vierges britanniques. Les cayes sont un excellent habitat pour la nidification des oiseaux de mer. À l'Est de cette île, les plongeurs expérimentés peuvent explorer les eaux autour de Mercurious Rock, où l'océan rencontre les terres et les bancs de poissons se rassemblent.

Description du National Parks Trust : Les Tobago Cays sont perchés à l'Ouest de Jost Van Dyke et au Nord de St. John. Des falaises rugueuses entourent les îles, entourées de fonds marin atteignant jusqu’à 50 mètres de profondeur. Watson's Rock se trouve dans le canal entre les deux îles, un avertissement des pinacles rocheux dispersés autour des cays. Les plongeurs expérimentés peuvent explorer les eaux autour de Mercurious Rock, à l'Est de Great Tobago, où l'océan rencontre les terres et des bancs de poissons se rassemblent. Sur le côté Sud de l'île, se trouve des récifs peu profonds, et des canaux de sable. Ces sites sont sujets à des houles et la prudence est de rigueur en tout temps. Les falaises rendent les îles pratiquement inaccessibles, et donc d'excellents habitats pour la nidification des oiseaux de mer. 

Great Tobago est le seul site de nidification des Îles Vierges britanniques pour les Frégates superbes. Ceci est certainement dû aux vents qui sont propulsés à travers la vallée qui permettent aux oiseaux de prendre leur envol. Ces oiseaux de mer ne tombent jamais sur l'eau grâce à leur plumage qui ne peut pas être mouillé. Ceci est lié au fait qu'ils possèdent l'une des plus grandes ratios envergures contre poids (3 mètres/1,3kg). Au fur et à mesure que ces Frégates superbes nichent dans les arbres, ils risquent la perte de leur habitat à cause d’ouragans ou à cause d’animaux sauvages, comme les chèvres. Les lignes de pêche et les hameçons sont également une menace, car les oiseaux suivent les bateaux de pêche et se font prendre dans les lignes, lorsqu’ils cherchent à se nourrir.

Créés respectivement en 1995 et en 1998, le Great Tobago (85 hectares) et le Little Tobago (22 hectares). Les Tobago Cays, deux îles entourées de falaises escarpées et dont les eaux sont profondes de 50 mètres, se trouvent au Nord-Ouest des Îles Vierges britanniques. Les cayes sont un excellent habitat pour la nidification des oiseaux de mer. À l'Est de cette île, les plongeurs expérimentés peuvent explorer les eaux autour de Mercurious Rock, où l'océan rencontre les terres et les bancs de poissons se rassemblent.

Description du National Parks Trust : Les Tobago Cays sont perchés à l'Ouest de Jost Van Dyke et au Nord de St. John. Des falaises rugueuses entourent les îles, entourées de fonds marin atteignant jusqu’à 50 mètres de profondeur. Watson's Rock se trouve dans le canal entre les deux îles, un avertissement des pinacles rocheux dispersés autour des cays. Les plongeurs expérimentés peuvent explorer les eaux autour de Mercurious Rock, à l'Est de Great Tobago, où l'océan rencontre les terres et des bancs de poissons se rassemblent. Sur le côté Sud de l'île, se trouve des récifs peu profonds, et des canaux de sable. Ces sites sont sujets à des houles et la prudence est de rigueur en tout temps. Les falaises rendent les îles pratiquement inaccessibles, et donc d'excellents habitats pour la nidification des oiseaux de mer. 

Great Tobago est le seul site de nidification des Îles Vierges britanniques pour les Frégates superbes. Ceci est certainement dû aux vents qui sont propulsés à travers la vallée qui permettent aux oiseaux de prendre leur envol. Ces oiseaux de mer ne tombent jamais sur l'eau grâce à leur plumage qui ne peut pas être mouillé. Ceci est lié au fait qu'ils possèdent l'une des plus grandes ratios envergures contre poids (3 mètres/1,3kg). Au fur et à mesure que ces Frégates superbes nichent dans les arbres, ils risquent la perte de leur habitat à cause d’ouragans ou à cause d’animaux sauvages, comme les chèvres. Les lignes de pêche et les hameçons sont également une menace, car les oiseaux suivent les bateaux de pêche et se font prendre dans les lignes, lorsqu’ils cherchent à se nourrir.